Accident de Brétigny-sur-Orge: des documents qui mettent en cause la SNCF
Accident de Brétigny-sur-Orge: des documents qui mettent en cause la SNCF

Des documents internes de la SNCF révèlent des manquements au sein de l’entreprise concernant le déraillement d’un train dans l’Essonne, en juillet 2013.

Selon les informations du Parisien, près de 1 000 agents de maintenance manquaient à l’appel en Île-de-France, quelques semaines seulement avant l’accident de Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013.

Ce jour-là, sept personnes ont perdu la vie et une trentaine d’autres ont été blessées après le déraillement d’un train Intercités qui assurait la liaison entre Paris et Limoges.

Une personne physique, cadre de la maintenance, a été mise en examen à la fin de l’enquête mais les éléments recueillis pointent du doigt des problèmes plus larges concernant l’entretien des voies.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.