Aijalon Gomes libéré de Corée du Nord par Jimmy Carter découvert mort
Aijalon Gomes libéré de Corée du Nord par Jimmy Carter découvert mort

La mort d’Aijalon Gomes semble résulter d’un suicide ou d’un accident. Un rapport final doit encore préciser les causes de sa mort.

L’homme en feu a été repéré dans la nuit de vendredi à samedi par un agent de police qui n’était pas en service, ont annoncé mardi les autorités.

Un rapport final doit encore préciser les causes de son décès après la conclusion des examens par les médecins légistes.

Il s’est avéré qu’en 2010, alors qu’il enseignait l’anglais en Corée du Sud, cet homme était entré clandestinement en Corée du Nord depuis la Chine, en traversant une rivière gelée.

La justice nord-coréenne l’avait condamné à huit ans de travaux forcés. Durant sa détention, en juillet 2010, il avait tenté de se suicider, selon des médias nord-coréens. Le mois suivant, l’ancien président démocrate Jimmy Carter s’était rendu en Corée du Nord pour plaider sa cause auprès du régime autoritaire.

l’ancien détenu a sorti une autobiographie dans laquelle il relate ‘son calvaire dans les geôles du régime de Pyongyang’. Interviewé par un blog britannique, il a confié vivre « essentiellement en reclus » et souffrir de crises d’anxiété et d’angoisse.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.