Annick Girardin exfiltrée d'une rencontre avec les gilets jaunes
Annick Girardin exfiltrée d'une rencontre avec les gilets jaunes

La ministre des Outre-merAnnick Girardin, qui continue d’échanger avec les « gilets jaunes » à La Réunion, a dû être exfiltrée par son service d’ordre lors d’une rencontre ce vendredi 30 novembre, au lendemain de l’annonce de mesures qui n’ont pas convaincu les manifestants.

Annick Girardin s’est rendue dans l’ouest de l’île dans la matinée et a fait une première halte, non programmée, au Port-est, seul port marchant et poumon économique de La Réunion.

La rencontre avec les « gilets jaunes » sur place s’est déroulée dans une ambiance tendue. S’il n’y a pas eu d’insultes à son encontre, Mme Girardin a dû traverser une foule de manifestants en colère, la huant et criant « Macron démission », avant qu’elle ne soit exfiltrée par son service d’ordre.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.