Baromètre : Les Français plus sensibles aux inégalités de revenus
Baromètre : Les Français plus sensibles aux inégalités de revenus

Les Français sont plus sensibles aux inégalités de revenus: pour la première fois depuis 2000, les écarts de revenus sont jugés les moins acceptables devant les inégalités d’accès aux soins, selon le baromètre du service statistique des ministères du Travail et de la Santé publié mercredi.

Pour 40 % des personnes interrogées, les inégalités de revenus représentent en effet le type d’inégalité le « plus répandu » en France, loin devant les autres thématiques (travail, logement, héritage…). Elles sont aussi considérées par 22 % des Français comme l’inégalité « la moins acceptable », devant l’inégalité d’accès aux soins (20 %).

Ce sentiment se traduit dans l’évolution souhaitée des salaires. Selon la Drees, les Français, toutes catégories sociales confondues, estiment ainsi que les ouvriers devraient être payés 25 % de plus que leur salaire actuel (voir graphique). « Les Français sont également favorables à l’augmentation des salaires des instituteurs (+13 %) » remarque le baromètre. En revanche, la rémunération des PDG de grandes entreprises est jugée trop élevée : pour les cadres supérieurs, elle devrait être abaissée de 30 %. Les ouvriers réclament même une baisse de 50 %.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.