Bayrou évoque sa
Bayrou évoque sa "honte" après les propos de Benjamin Griveaux

François Bayrou a très peu goûté la petite phrase du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. Ce dimanche, le chef du Modem a fait part de son indignation après les propos du secrétaire d’Etat, qui avait qualifié Laurent Wauquiez de candidat de « ceux qui clopent et roulent au diesel » : « Cette phrase m’a fait mal, d’une certaine manière, elle m’a fait honte », a déploré l’ancien ministre de la Justice.

La phrase litigieuse avait été rapportée la semaine dernière dans le « JDD » . Elle avait provoqué l’ire des Républicains, et notamment du premier visé, son président Laurent Wauquiez, qui y avait vu un « mépris » de la part de Benjamin Griveaux, tandis que ce dernier récuse avoir prononcé une telle phrase.

« L’élection d’Emmanuel Macron, elle s’est faite précisément sur l’idée qu’on allait rompre avec cette manière de couper le pays en deux, avec les gentils chic d’un côté et les désagréables pas chic de l’autre : il est temps que s’exprime dans la majorité tous ceux qui refusent cette rupture », a-t-il encore insisté.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.