Bébé né de 3 ADN : Un pas franchi pour lutter contre la stérilité ?
Bébé né de 3 ADN : Un pas franchi pour lutter contre la stérilité ?

La nouvelle peut paraître incongrue, pourtant un nouveau-né issu de trois ADN différents a bien vu le jour le 9 avril 2019, en Grèce. Après quatre FIV ratées, la maman, infertile, a peut connaître les joies de la maternité. La médecine aurait-elle trouvé un moyen de lutter contre l’infécondité ?

Selon une technique controversée utilisée pour la première fois dans le cas d’une infertilité, a-t-on appris jeudi auprès de l’équipe médicale gréco-espagnole qui a procédé à cette conception assistée. Cette méthode avait déjà été utilisée en 2016 au Mexique pour éviter la transmission d’une maladie héréditaire maternelle. Cette fois, le bébé de sexe masculin et de 2,960 kilos, est né mardi d’une mère grecque de 32 ans qui avait tenté sans succès plusieurs fécondations in vitro, a précisé le centre grec Institute of Live (IVF), dans un communiqué.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.