Boom avion supersonique lève 100 millions de dollars
Boom avion supersonique lève 100 millions de dollars

Relier Paris à New York en moins de trois heures et demie. C’est la promesse de Boom, une start-up américaine qui ambitionne de ressusciter les vols commerciaux supersoniques, plus de quinze ans après le dernier atterrissage du Concorde. Vendredi 4 janvier, elle a officialisé une levée de fonds de 100 millions de dollars (87 millions d’euros). Cette somme doit permettre de financer la production d’un premier prototype à échelle réduite. Un premier vol d’essai est espéré d’ici à la fin de l’année.

Un prototype pourrait voler en 2019

Certains analystes restent néanmoins dubitatifs quant aux tentatives de raviver les vols supersoniques, en raison des coûts élevés, des nuisances sonores qu’ils génèrent et de la capacité limitée de passagers.

Blake Scholl promet lui de « rendre les vols à grande vitesse accessibles à tous », évoquant l’utilisation de technologies qui permettront à l’avion d’être silencieux au décollage et à l’atterrissage, et d’y intégrer des carburants plus propres. Le premier vol d’un prototype est programmé pour cette année.

Boeing et la Nasa ont aussi des projets d’avions supersoniques

Les doutes soulevés n’ont par ailleurs pas empêché l’intérêt de grandir chez d’autres acteurs du secteur.

Le géant américain de l’aérospatiale Boeing a dévoilé en juin 2018 son concept d’avion de ligne « hypersonique », qu’il espère faire voler à Mach 5 – soit cinq fois la vitesse du son – pour une mise en service éventuelle dans 20 ou 30 ans.

En avril 2018, la Nasa a signé un accord avec l’autre géant américain, Lockheed Martin, portant sur le développement d’un Avion-X supersonique.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.