Bulgarie : Une journaliste tuée dans le nord du pays
Bulgarie : Une journaliste tuée dans le nord du pays

La journaliste bulgare Viktoria Marinova, qui enquêtait sur des affaires de corruption, retrouvée violée et assassinée.

Le corps de Viktoria Marinova, 30 ans, responsable administrative et présentatrice sur TVN, une chaîne locale de Ruse (nord), a été découvert samedi dans un parc de la ville, a annoncé dimanche 7 octobre le procureur régional, Georgy Georgiev.

La jeune femme a été frappée à la tête et étranglée, le ministère de l’Intérieur précisant qu’elle avait aussi été violée.

L’enquête examine toutes les pistes, liées tant à sa vie personnelle que professionnelle.

Une journaliste engagée

Elle animait une émission consacrée aux questions de société diffusée localement à Ruse, grand port des bords du Danube, à la frontière avec la Roumanie.

Dans le numéro du 30 septembre, elle avait diffusé un entretien avec deux journalistes d’investigation réputés, le Bulgare Dimitar Stoyanov du site Bivol.bg et le Roumain Attila Biro, qui enquêtent sur des soupçons de fraudes aux subventions européennes qui impliqueraient des hommes d’affaires et des élus.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.