Christophe Dettinger mis à pied par la mairie d'Arpajon (détail)
Christophe Dettinger mis à pied par la mairie d'Arpajon (détail)

L’ancien boxeur professionnel, condamné pour des violences sur des gendarmes mobiles lors d’une manifestation de Gilets jaunes, est fonctionnaire territorial. Il a été mis à pied par son employeur, la mairie d’Arpajon.

Comme l’expliquent nos confrères du Figaro, son employeur – la mairie – lui a notifié sa mise à pied par une lettre, remise jeudi en mains propres. La décision a en fait été prise dans le cadre d’une procédure disciplinaire, toujours en cours.

Suspendu temporairement de son poste, Christophe Dettinger continue de toucher son salaire
Il se sépare ainsi temporairement d’une équipe d’une quinzaine de personnes, dont il avait la charge. L’ex-athlète, qui a pour consigne de « ne pas se présenter au travail », continue ceci dit de toucher son salaire.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.