David Goodall : Suicide assisté d'un scientifique australien de 104 ans
David Goodall : Suicide assisté d'un scientifique australien de 104 ans

David Goodall, un Australien de 104 ans a bénéficié du suicide assisté en Suisse.

Le centenaire s’est déplacé en Suisse pour se faire euthanasier après que les autorités australiennes lui ont refusé le droit de mourir. « À 12 h 30 aujourd’hui, le professeur David Goodall, 104 ans, s’est éteint paisiblement à Bâle, en Suisse, d’une injection de Nembutal », a tweeté le docteur Philip Nitschke, fondateur d’Exit International. Le médicament est un barbiturique aux effets mortels.

Un exil que le professeur Goodall ressentait avec amertume. «J’aurais préféré terminer en Australie et je regrette vraiment que l’Australie soit en retard sur la Suisse» en matière de droit à mourir, a-t-il expliqué devant les journalistes mercredi, dans un hôtel de Bâle. C’est la fondation suisse Eternal Spirit qui a accepté de l’aider à se donner la mort. Elle a mis à sa disposition un appartement où le centenaire a pu être entouré de ses petits-enfants et d’un ami jusqu’à ses derniers instants.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.