Décès de l'équipage Mirage 2000 (Détail)
Décès de l'équipage Mirage 2000 (Détail)

Les décès du pilote et du navigateur ont été confirmés jeudi soir par le ministère des Armées. L’appareil s’était écrasé mercredi au cours d’un entraînement.

La ministre française des Armées, Florence Parly, a annoncé, jeudi 10 janvier, leur mort dans le Jura, ajoutant que « les circonstances précises de cet accident restent à établir ».

« Les opérations de recherche du Mirage 2000D, dont le signal avait été perdu mercredi dans la matinée, ont malheureusement conduit à la confirmation du décès des deux membres d’équipage, le capitaine Baptiste Chirié et la lieutenant Audrey Michelon », affirme Florence Parly dans un communiqué.

Pilote de combat, le capitaine Chirié totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol, selon l’armée de l’Air. Sous-chef navigatrice, la lieutenant Michelon totalisait quant à elle 97 missions de guerre et 1 250 heures de vol.

La défense en deuil

« Toute la communauté de défense est aujourd’hui en deuil », écrit la ministre, en présentant « toutes ses condoléances à la famille, aux proches et aux frères d’armes des militaires décédés ».

« Les circonstances précises de cet accident restent à établir. Des enquêtes ont d’ores et déjà été lancées », ajoute-t-elle. Une enquête pour « recherche des causes de l’accident » a notamment été ouverte par le parquet de Metz.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.