Discrimination à l’embauche : Etam a exclu une employée (détail)
Discrimination à l’embauche : Etam a exclu une employée (détail)

Le témoignage d’une jeune femme voilée affirmant avoir été victime d’une discrimination à l’embauche dans une boutique Etam est devenue virale, entraînant une pluie de réactions.

La responsable de l’un des magasins de lingerie Etam, dans le centre-ville de Montpellier, a été « mise à pied à titre conservatoire » après des accusations de discrimination à l’embauche envers une femme voilée, a annoncé le groupe dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, dans la soirée du mercredi 13 mars.

La direction d’Etam indiquait en effet à nos confrères du Figaro avoir « appelé la jeune femme pour s’excuser » et qu’elle « décidera des mesures appropriées à la lumière de l’enquête en cours ». Pourrait-elle donc être embauchée avec son voile ? La marque, qui « a toujours respecté une stricte politique de non-discrimination à l’embauche », ne souhaite pas donner de précisions « pour l’instant ».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.