Fausse victime du 13-novembre condamnée à 6 mois de prison ferme
Fausse victime du 13-novembre condamnée à 6 mois de prison ferme

Fausse victime du 13-novembre condamnée à 6 mois de prison ferme.

Le parquet de Paris avait requis 18 mois de prison ferme à l’encontre d’Alexandra Damien, une jeune femme qui a reconnu il y a deux semaines, lors de son procès, s’être faussement présentée comme une victime de la fusillade de la terrasse du Carillon lors des attentats djihadistes du 13 novembre 2015 à Paris.

Il lui est reproché d’avoir escroqué le Fonds de garantie des victimes de terrorisme et autres infractions pénales (FGTI) à hauteur de 20.000 euros, mais aussi l’Association française des victimes du terrorisme (AFVT), grâce à laquelle elle avait bénéficié d’un stage thérapeutique dans un hôtel en Normandie.

L’affaire « a détruit ma vie », a expliqué Alexandra D. Menacée sur les réseaux sociaux, elle a perdu son emploi en raison de cette affaire. Une quinzaine de personnes ont déjà été condamnées pour tentative d’escroquerie ou escroqueries liées aux attentats de 2015.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.