Gare de Lyon Part-Dieu : 30 Arrestations après des débordements dans un TGV
Gare de Lyon Part-Dieu : 30 Arrestations après des débordements dans un TGV

Un train reliant Paris à Evian a marqué un arrêt non prévu en gare de Lyon Part-Dieu en raison du comportement de plusieurs voyageurs. La police est intervenue.

Le train, qui transportait 663 passagers et ne devait pas s’arrêter à Lyon, a été retenu à quai en gare de La Part-Dieu à la demande de la SNCF. Les forces de l’ordre ont été appelées pour faire évacuer le train à cause du comportement d’une quarantaine de jeunes individus, appartenant à un groupe 200 personnes « issues de la communauté du voyage » qui « se rendaient à un événement dans les Alpes », a précisé la préfecture. Alcoolisés, ils sont devenus ingérables, volant dans les bagages des passagers et causant d’importants dégâts dans le train. Deux voitures ont été détériorées, notamment le wagon-bar.

Un important dispositif policier déployé

Les témoignages faisaient état d’un très gros dispositif policier sur la voie K. Une centaine de forces de l’ordre, associant police nationale, police ferroviaire, police municipale et militaires de l’opération Sentinelle, sont ensuite intervenues pour évacuer les passagers perturbateurs.

Les débordements sur fond d’alcool ont occasionné des dégradations, notamment dans le wagon-bar et dans deux autres voitures. Pas de casse selon la SNCF mais beaucoup de détritus jetés au sol.

Trente jeunes ont été interpellés dans la matinée, selon la police et une quarantaine ont été évacués du TGV par les forces de l’ordre. Les auditions étaient en cours à l’hôtel de police de Lyon.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.