Génocide des Tutsi au Rwanda: 25 ans après « un milliard de questions »
Génocide des Tutsi au Rwanda: 25 ans après « un milliard de questions »

En ce jour de la commémoration du 25ème anniversaire de ce crime contre l’humanité, nous ne pouvons oublier les faits innommables et dramatiques qui ont commencé au lendemain de l’assassinat du président rwandais hutu Juvénal Habyarimana, au matin du 7 avril 1994.

Il est 20h30, ce 6 avril 1994, lorsque l’appareil du président Juvénal Habyarimana entame sa phase de descente vers l’aéroport de la capitale rwandaise. Douze personnes sont à bord. Le chef de l’État est accompagné de plusieurs dignitaires de son régime dont des officiers de haut rang, à commencer par le chef d’état-major.

Juvénal Habyarimana rentre de Dar es-Salaam, en Tanzanie, où il a assisté à une réunion consacrée à la mise en place des accords d’Arusha qui prévoient un partage du pouvoir avec la minorité Tutsi. Il s’agit d’une réunion régionale et le président du Burundi y assiste aussi. Cependant, l’avion de Cyprien Ntaryamira est en maintenance et le président rwandais lui propose donc de l’emmener jusqu’à Kigali et de lui prêter ensuite son appareil jusqu’à Bujumbura.

Le pilote français est donc à quelques mètres du sol, ce soir du 6 avril, lorsque soudain deux missiles sol-air sont tirés. L’un d’entre eux frappe le jet. L’appareil s’écrase aussitôt. Des corps et des débris sont retrouvés dans l’enceinte même de la résidence présidentielle. Il n’y a aucun survivant. Les massacres dans Kigali commencent dans les heures qui suivent.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.