Gilets jaunes : un CRS se vante de gagner «500 euros» par week-end (détail)
Gilets jaunes : un CRS se vante de gagner «500 euros» par week-end (détail)

Présent lors de l’acte 22 à Toulouse, Maxime Nicolle, l’une des figures des « gilets jaunes » a filmé son échange avec un CRS qui lui a affirmé gagner « 500 euros par week-end »

Alors que le Gilet jaune plaisante et qualifie son interlocuteur de « Robocop », en référence au film consacré à un robot policier, le membre des forces de l’ordre lui répond : « Moi, je prends 500 euros par week-end, vous je ne suis pas sûr que vous les ayez. »

Contacté par CheckNews, le Service d’Information et de Communication de la Police nationale (SICoP) dément les allégations du CRS. «C’est faux, bien sûr» indique ce service de presse avant de clarifier qu’il ne s’agit «pas d’une prime mais d’une indemnité pour du travail effectué le week-end».

Il existe deux régimes indemnitaires: l’indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT, plus communément appelée indemnité journalière de déplacement) et les missions ponctuelles. L’IJAT est une indemnité de déplacement d’un montant de 40 euros par jour, à partir de 12 heures en déplacement. Par exemple, si des CRS de Bordeaux sont envoyés et logés à Toulouse pendant trois jours, du lundi au mercredi, alors ils touchent leur salaire, l’indemnité de 40 euros d’IJAT et des heures supplémentaires à partir de la huitième heure travaillée. Les missions ponctuelles consistent à envoyer ponctuellement des CRS sur un lieu. Par exemple, on dit la veille à des CRS de Montauban qu’ils vont partir travailler à Toulouse pour la journée, mais ils rentreront le soir chez eux.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.