Huawei : Meng Wanzhou poursuit les autorités canadiennes (détail)
Huawei : Meng Wanzhou poursuit les autorités canadiennes (détail)

Les avocats de la dirigeante du géant chinois Huawei, Meng Wanzhou, ont déposé un avis de poursuite civile, alléguant des «violations graves» de ses droits constitutionnels, et accusant des agents de l’avoir détenue et questionnée pendant trois heures avant de l’avertir de son arrestation.

La plainte a été déposée vendredi 1er mars, alors que la justice canadienne lançait officiellement le processus d’extradition de Meng Wanzhou vers les États-Unis. Washington accuse l’entreprise Huawei et sa directrice financière d’avoir contourné les sanctions américaines contre l’Iran, et d’avoir volé des secrets industriels d’un groupe de télécoms américain.

Mais la procédure d’extradition peut durer des mois, voire des années en raison des nombreuses possibilités de faire appel. Et Meng Wanzhou a déjà lancé sa contre-attaque en poursuivant en justice le gouvernement canadien, l’agence des services aux frontières et la police fédérale pour violation de ses droits constitutionnels lors de son arrestation.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.