Irak : les poissons de l’Euphrate morts touchés par un mystérieux mal
Irak : les poissons de l’Euphrate morts touchés par un mystérieux mal

Irak : les poissons de l’Euphrate morts touchés par un mystérieux mal.

A la surface de l’eau, des milliers de carpes flottent retournées, l’oeil vitreux: depuis quelques jours dans la province irakienne de Babylone, les pisciculteurs ne récoltent plus que des poissons morts, touchés par un mystérieux mal qui remonte l’Euphrate.

« Il y en a qui disent que c’est un virus, d’autres que ce sont des produits chimiques », rapporte Hussein Faraj, en balançant un cageot de poissons morts aux écailles argentées hors d’un de ses bassins.

Cet été, quelques 100.000 personnes avaient été hospitalisées, à l’autre bout de l’Euphrate, dans la ville méridionale de Bassora, pour avoir bu de l’eau, infectée par la pollution et l’eau salée du fleuve du Chatt al-Arab.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.