La cycliste virée après son doigt d'honneur à Trump reçoit plus de 120 000 $
La cycliste virée après son doigt d'honneur à Trump reçoit plus de 120 000 $

Après avoir fait un doigt d’honneur à Donald Trump, la cycliste Juli Briskman avait été contrainte de démissionner de son poste. Mais la roue a tourné en sa faveur grâce au soutien d’un fervent opposant au président américain.

Suite à son geste qui avait fait le tour de la planète, cette mère de famille célibataire s’était vue licenciée par son employeur ; l’entreprise de bâtiment Akima LLC travaillant pour le gouvernement.

Mais c’était sans compter sur la solidarité des internautes sur les réseaux sociaux : une cagnotte en ligne, nommée « Thanks Juli Briskman » a déjà récolté plus de 121 000 $. Ainsi, depuis le 6 novembre, plus de 5000 personnes ont pu témoigner leur soutien à celle décrite comme « une inspiration pour nous tous » par Rob Mello, le responsable de cette levée de fonds.

Les offres d’emploi se multiplient

Selon le site ExtraNewsFeed, l’élan de solidarité est allé jusqu’à l’envoi de 453.678 offres d’emploi de la part d’employeurs de tous les États-Unis. La propriétaire d’une chaîne de centres de conditionnement a promis d’embaucher Juli Briskman, assurant : «Elle pourra reprendre nos cours de spinning (vélo en salle) et enseigner le salut présidentiel à tout le monde !». Une autre entreprise a salué le courage de la jeune femme, ajoutant : «Ce genre d’audace fait un excellent vendeur. Elle est embauchée.»

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.