La France insoumise veut interdire les pensions aux ex-collaborateurs nazis
La France insoumise veut interdire les pensions aux ex-collaborateurs nazis

Le chef de file de La France Insoumise veut faire interdire, en France, le versement des pensions liées au Troisième Reich. La Belgique a voté un texte jeudi 21 février afin de faire cesser ces versements.

Jean-Luc Mélenchon, a affirmé samedi qu’il allait demander aux autres présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée de faire interdire le versement de pensions liées au régime nazi en France.

«54 Français toucheraient des indemnités du gouvernement Merkel pour services rendus à l’occupant nazi. Je contacte tous les présidents des groupes parlementaires pour faire interdire cela et exiger la restitution des sommes et leur versement à la Fondation Charles de Gaulle», a-t-il déclaré sur Twitter.

Au total, quelque 2.033 personnes dans le monde ont perçu en février un versement, a indiqué l’AFP, précisant que celui-ci pouvait s’élever jusqu’à environ 1.300 euros mensuels. Le ministère allemand du Travail avait précédemment annoncé que les pensions étaient versées à d’anciens collaborateurs du régime nazi ou à des personnes enrôlées de force.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.