L'Allemagne légalise un
L'Allemagne légalise un "troisième sexe" (Détail)

L’Allemagne a légalisé vendredi un « troisième genre » sur les certificats de naissance, faisant du pays un précurseur en Europe dans la reconnaissance des personnes intersexes.

A côté de «féminin» ou «masculin» pourra donc désormais être ajoutée la mention «divers». Cette avancée historique suit une décision de la Cour constitutionnelle de novembre 2017, qui avait fait sensation : elle donnait alors aux députés jusqu’à «fin 2018» pour voter la légalisation d’un «troisième sexe».

La juridiction basée à Karlsruhe estimait alors que «l’assignation au sexe masculin ou féminin interfère avec le droit général à la vie privée, car elle oblige la personne à s’intégrer dans un système binaire qui ne correspond pas à son propre sens de l’identité». En France, on n’en est pas encore là : en 2017, la Cour de cassation avait refusé d’apposer la mention «sexe neutre» pour une personne intersexe.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.