L'Australie abolit sa taxe sur les produits d'hygiène féminine (tampon)
L'Australie abolit sa taxe sur les produits d'hygiène féminine (tampon)

Après quasiment 20 années de controverse, l’Australie a mis fin à sa « taxe tampon ». Les autorités ont validé la disparition de la TVA à 10% sur certains produits, dont les protections féminines. Il y a 18 ans, l’instauration de cette taxe avait fait grand bruit dans le pays. Une exception prévoyait que les produits bénéfiques pour la santé, dont les préservatifs et crèmes solaires, ne soient pas assujettis à cette taxe mais les tampons n’en faisaient pas partie.

En France la dépense en protections périodiques représenterait en moyenne 1 500,00 € dans une vie pour chaque femme. Cette somme est très lourde pour les personnes les plus précaires. Et les solutions alternatives représentent des risques d’irritations, d’infections, etc. Au XXIe siècle, on ne peut pas accepter que l’accès aux protections hygiéniques différent en fonction du niveau de vie des femmes. Si un pays comme le nôtre ne donne pas l’exemple, les choses n’avanceront jamais. Or c’est un problème universel, qui peut avoir des conséquences graves sur la santé des femmes.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.