L'écrivain Jean-François Parot est mort
L'écrivain Jean-François Parot est mort

L’écrivain Jean-François Parot, ancien diplomate et créateur des aventures du commissaire Nicolas Le Floch dans le Paris du XVIIIe siècle, est décédé à l’âge de 71 ans, a-t-on appris ce jeudi 24 mai auprès des éditions Jean-Claude Lattès.

« Un être très délicat ». « C’est une longue et amicale aventure qui se termine », a déclaré Laurent Laffont, directeur général de la maison d’édition, précisant que l’auteur était mort « d’une longue maladie » dans la nuit de mardi à mercredi. « Nous avions publié 14 livres ensemble. Ces livres progressivement étaient devenus des succès français, puis des succès internationaux, et enfin même un succès télévisuel », a-t-il ajouté. « C’est un être très délicat, très cher, très érudit qui disparaît, c’est une très grande peine pour nous ».

Né en 1946 à Paris, Jean-François Parot a commencé sa carrière comme diplomate en 1974, à Kinshasa d’abord, comme vice-consul, puis à Djibouti, Ho Chi Minh Ville, Ouagadougou, Athènes, Tunis et la Guinée-Bissau, où il a été ambassadeur de 2006 jusqu’à sa retraite en 2010.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.