L'Espagne menace de bloquer l'accord de Brexit à cause de Gibraltar
L'Espagne menace de bloquer l'accord de Brexit à cause de Gibraltar

L’Espagne menace de bloquer l’accord de Brexit à cause de Gibraltar.

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a menacé mardi de bloquer l’accord sur le Brexit si le rôle direct de son pays dans les négociations sur l’avenir de Gibraltar n’était pas reconnu.

L’Espagne voterait « non » si l’article 184 de l’accord de retrait était mis aux voix dimanche dans sa forme actuelle, a déclaré mardi le dirigeant socialiste. Lundi déjà, le ministre des Affaires étrangères, Josep Borrell, avait exprimé un point de vue similaire et réclamé davantage de « clarté juridique » dans le projet. Située à la pointe sud de la péninsule ibérique, Gibraltar est sous souveraineté britannique depuis 1713, mais l’Espagne continue de revendiquer ce territoire.

« Gibraltar n’appartient pas au Royaume-Uni, il est représenté par lui, mais il ne lui appartient pas », a déclaré M. Sánchez. L’Espagne juge que le texte ne précise pas suffisamment que les négociations futures sur les relations entre Bruxelles et le Royaume-Uni doivent être séparées de celles sur le statut de Gibraltar. Les négociations directes entre l’Espagne et la Grande-Bretagne doivent être clairement énoncées dans l’accord, réclame Madrid. « Nous sommes bien conscients des préoccupations espagnoles et nous y travaillons », a répondu un porte-parole de la Commission.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.