Loïc Prud'homme matraqué après avoir manifesté samedi à Bordeaux
Loïc Prud'homme matraqué après avoir manifesté samedi à Bordeaux

L’elu de la France insoumise explique qu’il a ete attaque lorsqu’il quittait une manifestation a Bordeaux.

Le député de la 3èmecirconscription de Gironde, Loïc Prud’homme, a déposé plainte à l’IGPN, la police des polices. Il affirme avoir été victime de violences policières samedi, dans les rues de Bordeaux, alors qu’il participait à la mobilisation des gilets jaunes qui a rassemblé près de 4 000 personnes. L’élu de La France Insoumise explique avoir été « matraqué » par des policiers alors qu’il quittait la manifestation avec un ami, Place Pey Berland.

Il a expliqué à nos confrères de Sud Ouest qu’un membre des forces de l’ordre lui aurait d’abord signalé qu’il était convoqué « pour participation à un attroupement », ce à quoi Loïc Prud’homme aurait répondu en lui montrant sa carte de député. C’est à ce moment-là qu’il aurait reçu plusieurs coups de matraque. Loïc Prud’homme a dénoncé les faits sur Twitter.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.