L'ONU épingle l'interdiction du niqab en France (Détail)
L'ONU épingle l'interdiction du niqab en France (Détail)

Un groupe d’experts de l’ONU a « condamné » mardi 23 octobre la France pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile islamique intégral, demandant à Paris de « compenser » les plaignantes et de réviser sa loi.

Réuni au sein du Comité des droits de l’homme de l’ONU, un groupe d’experts a «condamné» mardi la France pour avoir verbalisé deux femmes qui portaient le voile intégral. Estimant que «l’interdiction du niqab viole la liberté de religion et les droits humains» de ces deux musulmanes, ils demandent à Paris de «compenser» les plaignantes et «surtout» de réviser sa loi.

Ce Comité, qui dépend du Haut-Commissariat pour les droits de l’homme de l’ONU, est composé de 18 juristes, chargés de surveiller le respect, par les pays membres, du pacte international relatif aux droits civils et politiques. Dénonçant «l’ingérence étatique dans la liberté religieuse des musulmanes portant le voile intégral», deux Françaises l’avaient saisi en 2016, après avoir été condamnées à une amende à Nantes.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.