Maire Aix-en-Provence : Prison ferme contre Maryse Joissains-Masini
Maire Aix-en-Provence : Prison ferme contre Maryse Joissains-Masini

Les réquisitions sont lourdes. Dix-huit mois de prison, dont neuf mois ferme, et 10 ans d’inéligibilité ont été requis lundi contre la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Maryse Joissains-Masini, maire (LR) d’Aix-en-Provence, 75 ans, a crié au complot politique et à l’acharnement judiciaire, lundi 14 mai, devant le tribunal correctionnel de Montpellier, où elle était jugée pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt. « Le combat politique fait rage dans les Bouches-du-Rhône, et mon territoire a besoin de mon honnêteté, de ma rigueur, de ma conscience, de mon esprit combatif », s’est exclamée l’élue en réponse à la sévérité des mots du procureur Dominique Sie. « La sanction des urnes, c’est une chose, mais la sanction d’un comportement social déviant d’une personne en qui les gens ont placé leur confiance, ce doit être une sanction pénale à la hauteur de la gravité des faits. Et c’est grave lorsqu’on fait sa chose des deniers publics dont on sait la rareté. » Le procureur a requis contre elle dix-huit mois de prison dont neuf mois avec sursis et dix années d’inéligibilité.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.