Maires en colère : le gouvernement à l'offensive
Maires en colère : le gouvernement à l'offensive

Après le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement doit faire face à une autre colère: celle des maires de France qui se réunissent en Congrès, mardi à Paris. Emmanuel Macron qui avait prévu de s’y rendre ne viendra finalement pas, mais il a écrit hier soir pour tenter d’apaiser la contestation.

Le chef de l’Etat assure que la « Dotation Globale de Fonctionnement » allouée aux mairies a été « préservée ». « Vous savez que cette stabilisation des concours financiers va vous permettre de construire là une école, ici une crèche, ailleurs un terrain de football ou un centre culturel, ou de réhabiliter la voirie communale, vous savez en une mot que vous allez pouvoir continuer à améliorer la vie quotidienne de vos administrés », écrit-il.
« A l’euro près »

Emmanuel Macron rappelle cependant qu’il est demandé aux 322 collectivités les plus importantes « de s’engager contractuellement à limiter à 1,2% par an la croissance maximale de leurs dépenses de fonctionnement ».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.