Manifestation des lycéens, blocages, professeurs dans la rue: 170 établissements perturbés
Manifestation des lycéens, blocages, professeurs dans la rue: 170 établissements perturbés

Manifestation des lycéens, blocages, professeurs dans la rue: 170 établissements perturbés.

Les lycéens ont entamé lundi leur deuxième semaine de perturbation pour dénoncer des mesures gouvernementales, avec quelque 450 établissements touchés, sur fond d’inquiétude des personnels pour leur sécurité et celle de leurs élèves.

Des blocages sont organisés un peu partout en France pour dénoncer des mesures gouvernementales, dont la réforme du bac, du système d’accès à l’enseignement supérieur et du service national universel. « Lycéennes, lycéens continuons la mobilisation ! » a écrit le président du syndicat, Louis Boyard, la veille, après l’allocution d’Emmanuel Macron.

Ces blocages, parfois marqués par de vives tensions (caillassages, voitures renversées…), inquiètent les responsables d’établissement. « Les actes de violence se multiplient devant ou à proximité des établissements, liés directement aux mouvements de lycéens ou en marge de ceux-ci », déplore le SNPDEN, principal syndicat des chefs d’établissement.

Des parents d’élèves inquiets. La FCPE, première fédération de parents d’élèves, rapporte la crainte de ces derniers face aux « feux de poubelle mais surtout face à l’usage disproportionné de la force par la police ». « Nous demandons aux parents d’aller sur les manifestations des élèves, non pas pour leur dire ce qu’il faut faire, mais pour les encadrer et les protéger », indique ainsi Rodrigo Arenas, coprésident de la fédération.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.