Mediapart : Un enregistrement qui accable un peu plus Alexandre Benalla
Mediapart : Un enregistrement qui accable un peu plus Alexandre Benalla

Mediapart publie une enquête sur l’ex-collaborateur de l’Elysée, reposant sur des extraits sonores inédits.

Une discussion interdite, des liens avec un oligarque russe, le soutien de l’Elysée à Alexandre Benalla… Dans une longue enquête publiée jeudi 31 janvier, Mediapart diffuse des « enregistrements qui changent tout ». Le site d’investigations affirme avoir authentifié les enregistrements sonores d’une rencontre entre Alexandre Benalla, l’ancien chargé de mission de l’Elysée, et Vincent Crase, ancien chargé de sécurité de La République en marche. La scène se déroule le 26 juillet 2018 et les deux hommes y abordent des sujets sensibles, de l’enquête sur les violences du 1er-Mai à un contrat de sécurité passé avec un sulfureux oligarque russe.

« Ces informations étayées rendues publiques par Mediapart confortent les questions que nous avons posées à M. Benalla sur l’hypothèse de sa collaboration à un contrat avec un oligarque russe pendant qu’il était en fonctions à l’Elysée », a réagi auprès Philippe Bas, président (LR) de la commission des lois du Sénat, constituée en commission d’enquête sur l’affaire Benalla.

« Ça veut dire qu’il a pu être sous la dépendance financière d’un proche du président de la Russie alors qu’il travaillait pour le président, a-t-il ajouté sur Europe 1 vendredi. Ça, c’est tout à fait inacceptable dans notre République. »

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.