Mohammed ben Salman : L'étrange blague sur Saad Hariri
Mohammed ben Salman : L'étrange blague sur Saad Hariri

Mohamed ben Salman ironise sur la présence de Saad Hariri à la conférence de Ryad.

Dans le contexte de la mort de l’opposant saoudien Jamal Khashoggi, la blague peut sembler étrange. Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman s’est moqué mercredi d’allégations selon lesquelles le Premier ministre libanais Saad Hariri avait été retenu contre son gré dans le pays l’an dernier, disant espérer que sa venue à Riyad ne susciterait pas de nouvelles « rumeurs d’enlèvement ». Saad Hariri « va rester dans le royaume deux jours de plus, donc j’espère qu’il n’y a pas de rumeurs sur son enlèvement », a déclaré le prince devant le forum économique FII à Riyad. S’esclaffant lui-même, il a serré la main au dirigeant libanais tout sourire, tandis que l’assistance riait de bon coeur.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.