Mort du résistant norvégien qui a évité la bombe atomique nazie
Mort du résistant norvégien qui a évité la bombe atomique nazie

Mort du résistant norvégien qui avait saboté les espoirs de bombe atomique nazie.

Le norvégien Joachim Rønneberg est mort à l’âge de 99 ans. Il avait inspiré le cinéma en portant un coup d’arrêt aux recherches nucléaires de l’Allemagne nazie.

Située près de la ville de Rjukan, dans le sud de la Norvège, la centrale de Vemork était à l’époque la seule au monde à produire de l’eau lourde en quantités significatives. Engagés dans une course de vitesse avec les Alliés pour le contrôle de l’atome, les nazis avaient rapidement mis la main sur l’installation une fois la Norvège conquise en 1940.

Joachim Ronneberg a pourtant longtemps été réticent à parler de ce qu’il avait vécu durant le conflit. Ce n’est que dans les années 1970 qu’il a commencé à évoquer ses exploits.

«J’ai réalisé que les gens attendaient une réponse. C’est important que nous sachions tous ce qui s’est passé pour ensuite parvenir à faire de meilleurs choix», déclarait-il en 2015 à NRK. «Ceux qui grandissent aujourd’hui doivent comprendre que nous devons toujours être prêts à lutter pour la paix et la liberté», avait-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.