Pénurie de médicaments: Un Français sur quatre concerné (Détail)
Pénurie de médicaments: Un Français sur quatre concerné (Détail)

Dans plus d’un cas sur trois, les ruptures d’approvisionnement concernent des vaccins. C’est ce que révèle notamment un sondage rendu public jeudi par France Assos Santé.

Un phénomène « récurrent et massif », alerte une association. Près d’un Français sur quatre a déjà été confronté à une pénurie de médicaments, y compris en chimiothérapie, ou de vaccins, a annoncé France Assos Santé, dans un sondage rendu public ce jeudi. Une rupture d’approvisionnement touche encore plus ceux atteints de maladies chroniques.

Dans plus d’un cas sur trois (36 %), la pénurie concerne des vaccins. « Au-delà du risque évident pour la santé individuelle des personnes, ces pénuries de vaccins constituent une menace potentielle pour la santé publique », a alerté Alain Michel Ceretti, président de France Assos Santé.
Les personnes atteintes de maladie longue particulièrement touchées

Près de 56 % des Français interrogés attribuent la pénurie aux industriels du médicament, qui privilégieraient la production de certains médicaments ou vaccins au détriment d’autres. Les pouvoirs publics (13 %) et les grossistes répartiteurs (14 %) sont aussi mis en cause. L’enquête, réalisée fin 2018, confirme les « inquiétudes » de cette union nationale regroupant plus de 80 associations agréées de patients usagers du système de santé.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.