Plus de 300 journalistes dénoncent les violences policières (détail)
Plus de 300 journalistes dénoncent les violences policières (détail)

Plus de 300 médias et journalistes de terrain, dont le reporter d’images Gaspard Glanz, ont publié mercredi une tribune sur le site de Franceinfo pour protester contre « les multiples violences d’Etat » dont ils estiment faire l’objet.

Plus de 350 médias, journalistes, photographes, indépendants ou affiliés à des rédactions, avec ou sans carte de presse, dénoncent, dans une tribune publiée sur France Info, «les multiples violences d’Etat» qu’ils subissent.

Au delà des risques qu’ils assument prendre en se positionnant au plus près des conflits dans les manifestations, ils constatent néanmoins que «ce n’est pas majoritairement du fait des manifestant·e·s, mais bien largement du comportement des forces de l’ordre elles-mêmes» qu’ils sont victimes de violence «physiques et psychologiques» et de répression. Ils dénoncent à cet égard «une volonté délibérée de [les] empêcher de travailler».

Selon l’association Reporters sans frontières, près de 90 journalistes ont été victimes de violences policières depuis le début du mouvement des Gilets jaunes.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.