Pont Morandi Au Venezuela : le président du port de Gênes inquiet
Pont Morandi Au Venezuela : le président du port de Gênes inquiet

Au Venezuela, un autre pont Morandi suscite la crainte.

Plus ancien et près de huit fois plus long que son « jumeau » de Gênes, le pont Morandi de Maracaibo, au Venezuela, inquiète après la tragédie italienne, d’autant qu’un incendie du réseau électrique circulant sur cette structure vient de s’y produire.

Inauguré en 1962, il traverse le gigantesque lac de Maracaibo, d’où ses 8 678 mètres (contre 1 182 pour celui de Gênes). C’est à croire que l’ingénieur Riccardo Morandi était maudit. Deux ans après son inauguration, ce pont s’était effondré alors que le pétrolier Exxon s’était coincé dans la travée la plus basse. L’accident avait fait cinq morts.

La situation de ce pont, qui a été le plus long du monde à sa construction, inquiète d’autant plus que, selon l’ex-président du Centre des ingénieurs de Zulia, Marcelo Monot, les pilonnes qui le soutiennent n’ont pas été inspectées depuis deux décennies, rapporte Le Monde. Il ajoute que “le système de pesage ne fonctionne pas depuis des années : le poids des camions n’est donc pas vérifié, ce qui représente un risque”. Pour le remplacer, un autre pont est en construction depuis des années, mais le projet avance très lentement. En douze ans, seulement 17 % de l’ouvrage a été construit.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.