Résultats décevants pour Free, mais anticipés par le marché
Résultats décevants pour Free, mais anticipés par le marché

Résultats décevants pour Free, mais anticipés par le marché.

La roue tourne dans les télécoms français. Free en fait les frais, avec des résultats «décevants» pour le premier semestre 2018. Pour la première fois depuis 2012 et son arrivée dans le secteur, le groupe perd des abonnés dans le mobile et enregistre un recul de son chiffre d’affaires.

Iliad, la maison mère de Free, affiche un revenu trimestriel en repli de 0,2% à 2,39 milliards d’euros. Hors Italie, où le groupe s’est lancé au début de l’été, le recul serait de plus de 2%. Tous les indicateurs financiers sont dans le rouge, avec un excédent brut d’exploitation (Ebitda) en baisse de 2,2% en France et un résultat net qui perd 0,4% à 232 millions d’euros.

Free compte désormais 13,62 millions d’abonnés sur le mobile, dont 7,55 millions pour l’offre 15-20 euros, et 6,47 millions d’abonnés sur le fixe, dont 734 000 disposant du FttH. Le revenu moyen par abonné (ARPU) fixe est par ailleurs en baisse, perdant 1,20 euro sur un an, et 1,10 euro par rapport au 31 décembre, pour s’établir à 32,8 euros. Il avait cependant connu une forte baisse au premier trimestre et s’est stabilisé sur le second.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.