Retrait : Pyongyang quitte le bureau de liaison intercoréen
Retrait : Pyongyang quitte le bureau de liaison intercoréen

Pyongyang a retiré son personnel du bureau de liaison intercoréen, a annoncé vendredi la Corée du Sud, quelques semaines après l’échec du deuxième sommet entre le leader nord-coréen Kim Jong-un et le Président américain Donald Trump.

Les Nord-Coréens ont plié bagage, emmené leurs dossiers, et laissé derrière eux un bureau de liaison vide. « Vous pouvez y rester tout seul, cela ne nous dérange pas », ont même déclaré les officiels nordistes à leurs homologues du Sud.

Séoul a immédiatement exprimé ses regrets et demandé au régime de reconsidérer sa décision. Une décision qui est vue comme un message : la Corée du Nord reproche en substance à son voisin sud-coréen de suivre aveuglément la politique américaine.

Pyongyang a financièrement besoin d’une reprise des échanges économiques avec Séoul. La Corée du Sud souhaite aussi cette coopération, mais elle ne peut pas se permettre de violer les sanctions internationales. Le Nord fait donc pression sur le Sud pour que celui-ci convainque son allié américain d’alléger ces sanctions.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.