Roselyne Bachelot Condamnée pour diffamation envers Rafael Nadal
Roselyne Bachelot Condamnée pour diffamation envers Rafael Nadal

L’an­cienne ministre Rose­lyne Bache­lot condam­née pour diffa­ma­tion pour avoir accusé Rafael Nadal de dopage.

Roselyne Bachelot a été condamnée jeudi à Paris à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir accusé le tennisman espagnol Rafael Nadal de dopage, dans une émission télévisée l’an dernier.

10.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal correctionnel, qui a jugé Roselyne Bachelot coupable de diffamation, l’a en outre condamnée à verser 10.000 euros de dommages et intérêts au n°1 mondial de tennis. Il en demandait 100.000. Roselyne Bachelot devra en outre verser 2.000 euros au joueur au titre des frais de justice.

En mars 2016, interrogée sur la chaîne D8 au sujet de l’affaire du contrôle positif de l’ancienne numéro 1 mondiale russe Maria Sharapova, Roselyne Bachelot, reconvertie chroniqueuse, avait accusé Nadal, longuement absent en 2012, d’avoir feint une blessure pour dissimuler un contrôle antidopage positif. « On sait à peu près que la fameuse blessure de Rafael Nadal, qui a entraîné sept mois d’arrêt de compétition, est très certainement due à un contrôle positif », avait notamment lancé l’ex-ministre de la Santé et des Sports (2007-2010).

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.