Scandale pédophile au Royaume-Uni
Scandale pédophile au Royaume-Uni

Nouveau scandale pédophile au Royaume-Uni. L’omerta a duré près de 40 ans. 40 ans à ne pas ébruiter les viols et à décourager les victimes à porter plainte pour éviter des accusations de racisme. Une enquête du journal anglais The Daily Mail a révélé toute l’affaire.

Selon le tabloid, jusqu’à un millier d’enfants, dont les plus jeunes âgés de 11 ans, auraient été victimes d’agressions et de viols, parfois collectifs, depuis les années 1980, dans cette ville de 170 000 habitants du centre de l’Angleterre, et la police aurait échoué à démanteler le réseau de pédophiles.

L’enquête du « Sunday Mirror » révèle que :

  • Les travailleurs sociaux de la ville auraient été au courant des abus depuis les années 1990, mais que la police aurait mis dix ans à lancer une enquête.
  • Les membres du conseil municipal auraient préféré considérer les enfants comme des « prostituées » plutôt que comme des victimes.
  • Les autorités n’ont pas « tenu de dossiers » sur les agresseurs, membres de communautés asiatiques, par crainte de « racisme ».
  • La police a omis d’enquêter sur un cas récent jusqu’à ce qu’un député intervienne.
  • Une victime affirme que des policiers auraient essayé de l’empêcher de découvrir pourquoi ses agresseurs n’avaient pas été poursuivis.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.