Syrie: Trump veut le rapatriement des djihadistes européens
Syrie: Trump veut le rapatriement des djihadistes européens

A mesure que Daesh recule, la question des djihadistes venus d’Europe et faits prisonniers demeure épineuse. Après avoir décidé du retrait des Etats-Unis de Syrie, Donald Trump exhorte désormais les Européens à récupérer leurs ressortissants.

Ce week-end, le président américain Donald Trump a ajouté un peu plus de pression sur ses alliés, les exhortant à rapatrier leurs combattants. « Les Etats-Unis demandent à la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et aux autres alliés européens de reprendre plus de 800 combattants de l’EI que nous avons capturés en Syrie afin de les traduire en justice », a-t-il martelé, dans la nuit de samedi à dimanche sur Twitter.

« Il n’y a pas d’alternative car nous serions forcés de les libérer. Les Etats-Unis ne veulent pas que ces combattants de l’EI se répandent en Europe », a-t-il prévenu. Le sujet est d’autant plus sensible que Donald Trump s’est engagé en décembre à retirer les quelque 2.000 militaires américains déployés en Syrie. Ce désengagement, et la menace d’une offensive turque contre les forces kurdes , fait craindre un chaos sécuritaire dont bénéficierait l’EI.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.