Trump: l'armée pourrait faire feu sur les migrants
Trump: l'armée pourrait faire feu sur les migrants

Trump autorise l’armée à faire feu sur les migrants.

A cinq jours des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, cruciales pour le contrôle du congrès, et alors que plusieurs «caravanes» de migrants centraméricains font route vers les Etats-Unis, le républicain a rappelé que certains avaient lancé des pierres «perfidement et violemment» sur les forces de l’ordre mexicaines au moment de traverser la frontière entre le Guatemala et le Mexique.

S’«ils veulent lancer des pierres sur notre armée, notre armée répliquera», a-t-il tonné. M. Trump avait annoncé la veille que jusqu’à 15’000 soldats pourraient être déployés à la frontière avec le Mexique.

A quelques jours des élections du 6 novembre, Donald Trump multiplie les annonces susceptibles de mobiliser les électeurs. Il a fait de la question migratoire et de l’identité blanche américaine les thèmes centraux des derniers jours de la campagne. «C’est une invasion», a-t-il encore martelé jeudi, en annonçant qu’il devrait signer la semaine prochaine un décret sur ce sujet, sans plus de précisions. Plusieurs constitutionnalistes ont cependant indiqué que cette déclaration était contraire à la loi fondamentale des Etats-Unis.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.