Un test ADN pour les immigrants aux États-Unis?
Un test ADN pour les immigrants aux États-Unis?

Trump impose une règle permettant aux États-Unis de détenir indéfiniment des familles de migrants.

Le secrétaire par intérim de la Sécurité intérieure, Kevin McAleenan, a annoncé que la nouvelle règle de détention aurait un effet dissuasif. L’homme a également laissé plané le doute sur certaines familles appréhendées à la frontière qu’il estime être « frauduleuses », assurant se baser sur des tests ADN effectués sur certains migrants dans le cadre de programmes pilotes mis en œuvre ces derniers mois.
« Aucun enfant ne devrait être un pion », a-t-il insisté lors d’une conférence de presse, et de poursuivre, « Ou, comme un homme du Guatemala me l’a dit, »utilisé comme passeport pour les États-Unis « . »
Cette mesure sera publiée vendredi dans le Federal Register et entrera en vigueur 60 jours après cette publication. Le délai de mise en œuvre pourrait cependant être réduit en fonction du succès des probables contestations judiciaires.

Le président Donald Trump, qui a décidé de consacré son mandat à la lutte contre l’immigration, légale et illégale, a, la semaine dernière, également interdit les visas et la résidence permanente aux migrants bénéficiant de prestations sociales.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.