Woody Allen attaque Amazon en justice et demande 68 millions de dollars
Woody Allen attaque Amazon en justice et demande 68 millions de dollars

Le réalisateur américain Woody Allen se rebiffe et conteste la rupture du contrat qui le liait au géant du web.

Selon l’assignation déposée par le cabinet Quinn Emanuel devant un tribunal fédéral civil de Manhattan, le metteur en scène réclame, au minimum, 68 millions de dollars à Amazon, au titre du contrat qui les liait et prévoyait la production et la distribution de quatre films.

Le cinéaste affirme qu’Amazon a cherché à mettre fin à l’engagement qui liait les deux parties en juin et a refusé depuis de lui verser les neuf millions de dollars prévus pour le financement du long métrage «A Rainy Day in New York», déjà tourné.

Le contrat prévoyait des enveloppes minimales de 9, 25 et encore 25 millions de dollars pour les trois autres films, prévus respectivement pour 2018, 2019 et 2020, soit 68 millions au total.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.