Bébés nés sans bras : trois cas confirmés près de Marseille
Bébés nés sans bras : trois cas confirmés près de Marseille

Une nouvelle affaire de bébés sans bras, cette fois près de Marseille?

Après les récents scandales dans l’Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique, trois nouveaux cas posent question, cette fois-ci dans les Bouches-du-Rhône.

En effet, trois petites filles sont nées avec une malformation d’un bras en 2016 autour de l’étang de Berre, dans les environs de Marseille. Selon les informations de nos confrères du Parisien, il s’agit de nouveaux « cas groupés », aussi appelé cluster.

Alors que le phénomène touche en moyenne un nouveau-né sur 10.000 ces cas rapprochés dans l’espace et dans le temps posent question.

L’eau, vecteur incriminé

La zone où cet agrégat de malformations a été signalé interroge : l’étang de Berre. 200 usines emploient 40 000 personnes dans l’ouest de la zone. Il s’agit d’industries “lourdes”, des raffineries, des dépôts pétroliers, une immense aciérie (ArcelorMittal), des usines métallurgiques et pétrochimiques. Début 2017, une étude révélait qu’il y avait deux fois plus de cas de cancer, de diabète et d’asthme à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône qu’ailleurs en France. Au printemps dernier, une autre étude concluait que les dioxines, le benzène et le plomb se retrouvaient en plus grande quantité dans l’organisme des habitants de la région. Autre révélation : la consommation de produits locaux pouvait être dangereuse pour la santé.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.