Benalla avait conservé deux autres passeports et un téléphone crypté
Benalla avait conservé deux autres passeports et un téléphone crypté

L’Élysée a également omis de lui réclamer un téléphone crypté après son licenciement en juillet dernier,.

Le Canard enchaîné révèle que l’ex-chargé de mission de l’Élysée a gardé son téléphone crypté «secret-défense» jusqu’au 11 janvier dernier, soit près de six mois après son départ. Un acte illégal.

Le Teorem est un mobile à clapet, au design archaïque, mais ultrasécurisé. Développé par la Direction générale de l’armement (DGA) et le groupe Thales, le combiné, d’une valeur d’environ 2500 euros, est notamment utilisé par le président, son proche entourage et les militaires pour passer des appels importants. «Teorem permet à ses utilisateurs de passer des communications claires et sécurisées jusqu’au niveau «secret défense», en France comme à l’étranger», explique le ministère des Armées sur son site internet.

Ces nouvelles révélations risquent, sans doute, d’être au coeur des interrogations de la commission d’enquête sénatoriale sur l’affaire Benalla, ce mercredi 16 janvier. Chargée de nouvelles auditions, elle doit entendre de nouveau Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, et Christophe Castaner, ainsi que pour la première fois Jean-Yves Le Drian. Sont également programmées pour lundi de nouvelles auditions d’Alexandre Benalla et de son acolyte Vincent Crase, ex-employé de LREM et chef d’escadron dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.