Brendan Fraser raconte son agression sexuelle
Brendan Fraser raconte son agression sexuelle

Brendan Fraser a quitté Hollywood en raison d’une agression sexuelle.

L’interprète de George de la Jungle a expliqué au magazine GQ les raisons de sa discrétion médiatique ces dernières années. Il accuse l’ancien patron de l’Association hollywoodienne de la presse étrangère de comportement inapproprié, ce qui l’a conduit à se mettre à l’écart.

Cela s’est déroulé en 2003, au Beverly Hills Hotel, pour le lancement d’une nouvelle organisation par la Hollywood Foreign Press Associatio, affirme-t-il. Sur le chemin de la sortie, l’acteur est appelé par Philip Berk, ancien président de la HFPA.

L’homme serre la main de l’acteur, puis lui pince les fesses, ce qui avait déjà été confirmé par le passé par Philip Berk lui-même dans ses mémoires, explique GQ. Mais Brendan Fraser assure qu’il s’agissait d’un geste bien plus invasif que cela. « Il passe sa main gauche par la gauche, il m’attrape la fesse, et un de ses doigts touche mon anus. Et il commence à le remuer. »

L’acteur est sous le choc, mais il réussit à finalement éloigner la main de Berk. « Je me suis senti mal. Comme un enfant. J’avais une boule dans la gorge, je pensais que j’allais pleurer. » Brendan Fraser hésite à en parler publiquement, puis il se dit qu’il ne souhaite pas que cela fasse partie de son existence médiatique.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.