Gilets jaunes acte 6: mobilise peu, un dixième décès à Perpignan
Gilets jaunes acte 6: mobilise peu, un dixième décès à Perpignan

Les “gilets jaunes”, déterminés à ne rien lâcher en dépit des mesures annoncées par le gouvernement et votées cette semaine, se remobilisent samedi pour un “acte 6”.

Dans la capitale, théâtre de violents affrontements lors de manifestations précédentes, la circulation était normale sur les Champs-Élysées vers 10H00, avec une présence discrète des forces de l’ordre. Contrairement aux cinq samedis précédents, la circulation est possible également place de la Concorde.

Sur les Champs, les cafés et restaurants ont déployé normalement leurs terrasses et la quasi-totalité des magasins exhibait leur vitrine. Seules quelques boutiques de luxe sont restées fermées.

Vers 10H00, vingt « gilets jaunes » étaient présents en haut de l’avenue, en face de l’Arc-de-Triomphe, a constaté l’AFP.

David Delbruyère, 48 ans, arrivé de Maroilles (nord) par le train, a dormi « dans un abribus en face de la Tour Eiffel ». C’est la cinquième fois qu’il vient à Paris pour manifester. « Je suis dégoûté. Je pense que ça va arriver », affirme-t-il face à la faible mobilisation.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.