La France accusée par Salvini de refoulements de migrants
La France accusée par Salvini de refoulements de migrants

Selon Matteo Salvini, la France a tenté de refouler des migrants mineurs vers l’Italie

Les tensions entre la France et l’Italie sont montées d’un cran. Vendredi, un nouvel incident à la frontière entre les deux pays – le refoulement de trois migrants depuis la France – a engendré une réaction immédiate du ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini. Ce dernier avait posté sur sa page Facebook une vidéo filmée par un habitant de Clavière, montrant un véhicule de la police française déposant trois migrants à la frontière, sous un panneau indiquant l’entrée de la commune française, sur fond de musique dramatique.

Les trois clandestins qui provenaient d’Italie, se sont vus notifier un refus d’entrée sur le territoire français, faute de documents valides à Montgenèvre, quelque 500 mètres plus loin. Un épisode qualifié de normal par la France. Selon la préfecture de des Hautes-Alpes : « la procédure de non-admission à la frontière est en tous points conforme à la pratique agréée entre la police française et la police italienne ainsi qu’au droit européen ». La préfecture soutient par ailleurs que le commissariat le plus proche, celui de Bardonecchia, avait été informé.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.