Macron visite Ouvéa le 5 mai, trente ans après le drame
Macron visite Ouvéa le 5 mai, trente ans après le drame

Macron visite sensible à Ouvéa, Samedi, il deviendra aussi le premier chef de l’Etat à se rendre sur l’île d’Ouvéa à l’occasion du 30e anniversaire de l’assaut meurtrier de la grotte de Gossanah, le 5 mai. Une visite qui est loin d’être voulue de tous, notamment par les familles des 19 victimes indépendantistes.

Une plaie encore vive

19 indépendantistes et 6 militaires avaient été tués, en pleine élection présidentielle de 1988, après l’attaque d’une gendarmerie et une prise d’otages conclue dans le sang par un assaut du GIGN.

« Ici, les plaies sont encore toujours vives et importantes », déclare Guillaume Daret, qui rappelle que « demain après-midi, le président de la République fera un grand discours, à six mois du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie […] Il ne prendra pas parti, il nous l’a confié, mais fera passer des messages sur l’importance, pour la France, de ce territoire dans le Pacifique », conclut notre journaliste.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.