Mort du doyen des Compagnons de la Libération à l’âge de 104 ans
Mort du doyen des Compagnons de la Libération à l’âge de 104 ans

Le doyen des Compagnons de la Libération, Guy Charmot, est décédé ce lundi à Marseille à l’âge de 104 ans, ne laissant derrière lui que quatre de ces résistants de la première heure de la Deuxième guerre mondiale encore vivants, a annoncé l’Élysée.

Emmanuel Macron «salue avec émotion la mémoire d’un homme qui s’est engagé avec un courage et une abnégation exceptionnels pour la liberté et l’honneur de la France», indique la présidence dans un communiqué.

Guy Charmot était né le 9 octobre 1914. Après sa disparition, il ne reste que quatre Compagnons de la Libération encore en vie, sur les 1038 qui avaient été distingués pour leur engagement au sein de la France libre pendant l’Occupation allemande.

Les quatre autres -Daniel Cordier, Hubert Germain, Pierre Simonet et Edgard Tupët-Thomé- sont âgés d’au moins 96 ans.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.